grandir, vieillir, s'assagir...

bouddha

Au risque une millième fois de souler tout le monde avec mes tergiversations sur mon poids, mes formes et les régimes tout ça tout ça, je m'en va vous narrer ma nouvelle expérience -ou lubie choisissez votre camp!-.

Lire des bouquins sur L' éventuelle méthode miracle pour perdre du poids est un de  mes sports favoris. Le dernier en date étant celui de Allen Carr dans lequel j'ai appris que depuis notre plus tendre enfance on nous fait croire que le sucre rafiné est source de plaisir suprême, que les laitages ceci et la viande cela. Mais que voilà l'homme étant proche du singe il devrait être frutivore...

mais ouiii -ton ironique- c'est çaaaaa, alors cher Allen: même si je parviens à me délaver le cerveau de tout ça... il est strictement hors de question que je passe ma vie à regarder les autres manger du tartare ou des bueno même si je suis convaincue que ce n'est pas ma nature première -en tant que singe- que d'en consommer.... donc zou file au milieu de la pile. cette "méthode" n'est pas pour moi -frutivore non mais n'importe nawak ici!!!-

 

pile de livres

 

Me voilà donc revenue au point de départ avec la conclusion que j'en ai marre de manger par pulsion, de n'avoir envie que des choses horribles-terribles pour la healthy way of life.... Bref je tergiverse encore et encore -en mangeant la moitié du paquet de chocobons cela va sans dire-

 

jusqu'à hier, héhéhé

où j'ai découvert Le Dr Z ... oui j'aime bien les docteurs... sous couvert qu'il y a quelque chose de scientifique on y ajoute un certain crédit ... oui je sais je suis crédule c'est pathétique...

oui mais...

pour cette fois j'ai lu vite fait quelques bribes sur des forums, des blogs et ça me plait plus que beaucoup:

d'abord chez Odile Sacoche"Zermati ce n'est PAS un régime" ou encore "Zermati propose juste de se réconcilier avec la nourriture et avec son corps"

mais yallahhh... c'est tu-tutafé ça qu'il me faut

elle redirige evers les pensées de Caro qui a, précisément, suivi la thérapie avec THE Dr et  qui raconte son expérience -entre plein d'autres choses- avec beaucoup d'humour...

 Et voilà je suis convaincue, c'est ex-ac-te-ment ce qu'il me faut.Donc j'essaie et vous résume mes premières heures:

bon alors le premier bilan est assez surprenant
je m'écoute je m'aime... truc de dingue. j'ai viré ma balance en lui disant adieu.

je suis à l'affut de ce petit gargouillis signifiant la faim... et il a du mal à se faire entendre...
Bien entendu j'ai toujours envie de manger ça on est bien d’accord... par contre je me suis interdit de manger si je n'avais pas faim... et ba du coup je n'ai pas mangé...

vers 22h quand même je me suis demandé si la gène q je sentais sans gargouillis ne serait pas de la faim donc j'ai pris un bol de soupe et 2 cracottes i BASTA. FOU fou fou
ce matin je m'attendais donc à avoir les dents sur le plancher... et ba non rien de rien... donc du coup j'ai juste pris un café pcq j'en avais envie -hop hop hop pleine conscience = on savoure- et j'ai attendu de ressentir qq chose dans mon estomac... et voilà qu'à 10h15 petit retentissement... youhouuuuuu je peux manger ce que je veux -attention je vais devoir m'arrêter quand je n'ai plus faim... oui je sais périlleux- après un café + un morceau de viennoiserie je me demande bien quand sera mon prochain grrrr-stomacal...


c'est bizarre mais je me sens libre de me dire que JE peux manger ce que je veux

Qui sait ??? j'ai peut être enfin trouvé comment faire la paix avec moi-même?!!!